C’était le Pérou !

Un staff dignement représenté au HMDS

Le 1er Half Marathon des Sables (HMDS) au Pérou s’est déroulé du 1er au 9 décembre 2018 dans le désert d’Ica. 352 participants étaient réunis pour s’affronter sur un parcours très sélectif de 120 km.

Deux membres du staff du Trek Elles Marchent étaient présents sur la ligne de départ : Valérie DOT et Aurélie FRANÇOIS. Un troisième membre, Eric MONTGOBERT l’un de nos photographes officiels assurait également les prises de vue pour l’organisation.

Après 12 heures de vol dans un avion pour le moins capricieux et quelques heures supplémentaires pour rallier le bivouac, nos 3 amis ont découvert un campement immense installé entre mer et désert. Une vue incroyable sur l’océan et, au-delà des dunes et falaises, le désert d’Ica, leur terrain de jeu.

Valérie DOT chef de cabine principale sur Air France avait formé une équipe entreprise dont l’un des objectifs était de soutenir l’association AT Europe pour aider les enfants atteints d’une maladie neurodégénérative rare.

La course s’est déroulée en 3 étapes dont 1 étape longue de 56 km le 2ème jour. Des conditions météo peu favorables ont quelque peu perturbé la course obligeant les organisateurs à raccourcir la distance.

Pour Aurélie, grande sportive et amoureuse de la montagne, c’était là sa première véritable course de haut niveau. Un dossard qu’elle a été fière de porter au prix d’un peu de souffrance, de beaucoup de sueur et de quelques larmes. Mais notre Aurélie est une battante et malgré les difficultés elle ne pouvait échouer. Qu’en retient-elle ? « Un dépassement de soi et un mental qui nous pousse à avancer toujours un pas de plus devant l’autre ! ». Tout est dit !

Il faut dire qu’au-delà de l’aspect sportif, les concurrents devaient être en auto-suffisance durant toute l’épreuve.! « Nous avons porté tout notre nécessaire alimentaire, hygiénique, technique etc durant 4 jours, ce qui représente environ 10 kg avec l’eau ! Nous avions donc de la nourriture lyophilisée pour les repas principaux afin de limiter le poids du sac ! ».

Quant au confort du bivouac, ce n’est pas tout à fait celui du Trek Elles Marchent : « Les concurrents doivent faire preuve de capacités d’adaptation, pas de douche, toilettes dans des sacs plastiques, le tout sous 38 degrés… ».

Valérie quant à elle, n’en était pas à son premier essai. Non que ce fut une balade de santé mais notre superwoman aime relever ce type de défi, c’est son carburant de vie.

Pour elles deux, ce fut une magnifique aventure, des paysages grandioses, de belles rencontres et des instants de partage où les participants ne sont concurrents que sur le papier. Le tout mis magnifiquement en images par notre ami Eric.

Un belle fierté de vous compter parmi nous au sein de la grande famille du Trek Elles Marchent.

Bravo à vous !