L’édito de Jessica

Hello les trekkeuses !

Après l’édito d’Emma en juin dernier, à mon tour de me présenter ! Cachée derrière un écran, j’oeuvre dans l’ombre avec Emma à la communication du Trek Elles Marchent. Je lève le voile sur le mystère quelques instants, avant notre rencontre pour de vrai !

Ma fiche d’identité

Je m’appelle Jessica, 43 ans, mariée, 2 grands enfants, toutes mes dents (sauf celles de sagesse, allez savoir pourquoi…)

Plutôt sage en général, je suis d’une nature douce, sensible et posée… Mais lorsque la folie prend le dessus, j’aime rire, danser et faire la fête, j’aime aussi l’aventure et la découverte ! J’adore la créativité, mettre en lumière les belles choses, les belles histoires et m’enrichir des échanges avec les autres, normal que j’aime le Trek Elles Marchent !

En revanche j’aime pas les gens négatifs, les araignées et le Ricard…

L’aventure Trek Elles Marchent, ça a commencé...

A l’été 2016 quand j’ai découvert l’annonce de la 1re édition du Trek Elles Marchent.

Dès que j’ai lu le dossier, je savais qu’il fallait que j’y aille ! J’avais envie d’une aventure comme ça depuis longtemps. Même mon mari m’a dit qu’il fallait que j’aille régler mes comptes avec le désert, pour en avoir le coeur net !

Avec une amie, on a mobilisé les copines et les copines des copines et on est parties à 3 équipes faire ce trek en 2017. On avait (presque) toutes eu 40 ans quelques mois auparavant et au lieu de s’offrir des cadeaux, on s’est offert du temps !

Et quelle aventure ! L’amitié, le partage, l’immensité, l’humilité, le dépassement, la petite voix intérieure… et tellement d’autres choses ! Le désert ne laisse pas indifférent et ça a été le coup de foudre, je suis devenue désert addict !

staff jessica 3Et au retour des choses avaient bougé dans ma tête. Après 20 ans à travailler à la rédaction pour des jeux télé, j’ai eu 2 déclics :

1 – proposer mon aide à Corinne pour les questions du trek,

2 – me trouver une autre voie professionnelle, une grande envie de changement !

Le 1er point a vite été validé par Corinne qui a accepté mon aide pour les questions. J’avais envie de m’investir encore plus dans l’aventure et je suis entrée dans l’organisation, à la communication et au classement l’année suivante.

Le 2ème point prend un peu plus de temps mais avance (#riennesertdecourir) : après un Master en événementiel en 2018, je cherche encore mon créneau, je rêve de découvertes, de voyages, d’échanges, de récits d’aventures à travers la communication… Quelque chose qui serait la synthèse de tout ce que j’aime ! Ça existe ? Heureusement, dans la vie comme pendant le trek, il n’y a pas de chronomètre ! En attendant, je prends énormément de plaisir à m’investir toute l’année à la communication du Trek Elles Marchent !

Mon rôle pendant le trek...

C’est de raconter vos journées et faire vivre votre aventure à vos proches via les réseaux sociaux dans la journée et le résumé de l’étape sur le blog le soir.

Vous me verrez souvent (voire tout le temps) avec un smartphone à la main. Et vous me jalouserez sûrement car le vôtre sera enfermé toute la semaine dans une malle, héhé !

Le matin, je viendrai prendre en photo vos sourires ou vos mines concentrées, mais aussi vous filmer pour recueillir vos impressions, vos confidences, vos messages pour vos familles ou juste votre bonne humeur, vos danses de la joie et vos chansons motivation !

Si c’est l’anniversaire de votre enfant, si vous voulez faire envie aux futures trekkeuses qui hésitent, si vous voulez rassurer votre chéri, si vous marchez pour une cause qui vous tient à coeur, si vous voulez passer pour une héroïne (ou pas), n’hésitez pas à venir vers moi ! Je prends toutes les belles histoires à raconter, j’adore ça, je serai là pour rire avec vous et aussi pleurer aussi avec vous ! #coeurchamallow

Mes lunettes blanches, mon smartphone et moi serons tous les matins sur la ligne de départ. Vous me trouverez aussi parfois sur le parcours, aux bornes ou au défi. Il se peut même que je marche un peu avec certaines d’entre vous…

Et le soir, peut-être que vous m’aimerez un peu moins quand je viendrai vous annoncer le classement de l’étape… mais vous verrez vite que l’essentiel est ailleurs !

J’ai hâte de vous rencontrer, on se dit à bientôt quelque part dans le désert !

Là où on va, on n’a pas besoin de route ! [clin d’oeil cinéma pour Emma]

Trekkeusement,

Jessica